F.S.U.

Accueil >

Nos Actions

>

Campagnes

>

En campagne pour la Fonction Publique !

>

Enseignement supérieur et recherche

Enseignement supérieur et recherche

mardi 26 juin 2018

Parcoursup : après la surprise, l’angoisse ... et ensuite ?

Loin d’être un simple outil de préinscription, Parcoursup remet en cause le rôle émancipateur de l’Université, en instaurant un changement de paradigme où prédomine une logique de concurrence entre les candidats et entre les formations. Les premiers chiffres affichés sur Parcoursup furent une bien mauvaise surprise ! Le 23 mai 2018, premier jour de publication des (...) Lire l'article
mardi 26 juin 2018

Agents non titulaires - Précarité : enrayer sa progression pour l’éradiquer !

Dans un contexte de croissance des flux étudiants, la non-création de postes dans l’enseignement supérieur et la recherche, les restrictions budgétaires et la mise en concurrence des établissements poussent ceux-ci à aligner leur « management » sur celui du secteur privé (lequel vient d’être fortement dérégulé). De plus en plus de tâches sont assumées par des contractuels ou (...) Lire l'article
mardi 26 juin 2018

Chercheurs : l’emploi dans les EPST est-il sinistré ?

Le Ministère vient de publier une Note d’Information intitulée Evolution et structure des recrutements en EPST [1] entre 2008 et 2016. Pour la première fois est ainsi chiffrée la baisse des recrutements de personnels statutaires dans l’ensemble des EPST, condamnant ceux-ci à court terme à un vieillissement de leurs personnels permanents et à une précarisation croissante. (...) Lire l'article
mardi 26 juin 2018

BIATSS : 40% des personnels BIATSS sont des agents contractuels !

Un des axes phares du programme de « refondation du contrat social avec les agents publics » (plus connu sous le nom de programme action publique 2022) du gouvernement est un « élargissement du recours au contrat ». Or, le recours au contrat (CDD, CDI, ...) est déjà massif dans l’enseignement supérieur et la recherche, concernant près de 4 personnels BIATSS sur 10 (39,1 % (...) Lire l'article
mardi 26 juin 2018

Les enseignant.e.s de statut second degré dans l’enseignement supérieur

[AEF : En 2017, 7 063 professeurs agrégés (PRAG) et 5 726 professeurs certifiés (PRCE) du secondaire sont affectés dans l’enseignement supérieur, d’après des données de la DGRH venant affiner celles que nous avons publiées début avril dans notre dossier sur les PRAG/PRCE à l’université. Elles montrent notamment que le nombre de PRAG a été multiplié par 5 depuis 1984.] Au (...) Lire l'article
mardi 26 juin 2018

L’emploi dans l’enseignement supérieur et la recherche

L’ESR a besoin de 60 000 créations d’emplois titulaires au cours des 10 prochaines années. En 2018 sur les 200 000 agents recensés par le Ministère de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation affectés au programme « enseignement supérieur » (programme 150), 65 % sont titulaires de leur poste et 35 % sont contractuels. A cet effectif il faut ajouter (...) Lire l'article
lundi 26 février 2018

Le comité technique ministériel (CTMESR*) se réunissait le 14 février

L’un des principaux sujets à l’ordre du jour était le passage de la filière bibliothèque au régime indemnitaire RIFSEEP. C’était l’occasion de rappeler les principales critiques que nous portons à ce système qui individualise les primes des agents et divise les collectifs de travail. Nous avons pris acte positivement de la limitation à deux groupes pour la plupart des corps (...) Lire l'article
mercredi 14 février 2018

Parcoursup

Depuis le 22 janvier 2018, la plateforme de préinscription et d’affectation des bachelier.e.s dans l’enseignement supérieur est accessible à tous les lycéen.ne.s de terminale. Censée améliorer le taux d’affectation et permettre l’abandon du recours au tirage au sort dans les filières en tension, cette plateforme qui remplace l’algorithme APB aura pour principale conséquence (...) Lire l'article
mercredi 14 février 2018

Exemple de revalorisations salariales issues de PPCR

a. Positive mais avec des insuffisances PPCR, des avancées notables pour les PRAG-PRCE La mise en place de PPCR pour les certifié.e.s et les agrégé.e.s constitue une revalorisation et de nettes améliorations pour les carrières des collègues. Avec un rythme quasi unique d’avancement d’échelon, tous les collègues pourront avoir un déroulement de (...) Lire l'article
mercredi 14 février 2018

Revalorisation des carrières et des salaires, un combat constant pour la FSU et ses syndicats

La FSU signataire du protocole PPCR (Parcours Professionnels, Carrières, Rémunérations) a toujours reconnu l’insuffisance de celui-ci mais s’est également battue pour que les revalorisations des grilles et de la carrière puissent conduire à une meilleure reconnaissance des qualifications et à une revalorisation des salaires indispensables et attendues depuis la création (...) Lire l'article