F.S.U.

Accueil >

Nos Actions

>

Tribunes

>

31 mai… pour nos salaires !

Tribunes

31 mai… pour nos salaires !

dimanche 29 mai 2011 par Bernadette Groison

Avec l’ensemble des organisations syndicales de la Fonction publique, la FSU demande au Ministre le rattrapage de la valeur du point d’indice par rapport au prix (perte de 11,3 % depuis 2000), une reconstruction de la grille indiciaire pour rémunérer les qualifications réelles avec une augmentation de 50 points pour tous et un salaire minimum net à 1 600 euros mensuels. Augmenter les salaires dans la Fonction publique, c’est nécessaire, juste et possible !

Une majorité de Français estime que l’Etat traite mal ses personnels selon un récent sondage de la SOFRES réalisé pour la FSU. Effectivement, en gelant, pour la deuxième année consécutive, le salaires des fonctionnaires, le gouvernement accepte de voir le pouvoir d’achat de 5 millions de salariés se dégrader.

Il mène aujourd‘hui une politique profondément inégalitaire, notamment au détriment des jeunes et des femmes, en individualisant les mesures (primes, GIPA, heures supplémentaires…) qui au final concernent une minorité de personnels.

Le Ministre doit ouvrir rapidement de réelles négociations pour revaloriser les salaires des agents de la Fonction publique et pour cela accepter de discuter de la valeur du point d’indice qui permet une évolution juste du pouvoir d’achat.

La FSU appelle, avec l’ensemble des organisations syndicales de la Fonction publique, les personnels à participer fortement à la journée nationale d’action du 31 mai sous les formes locales et sectorielles les plus appropriés : rassemblements, manifestations, grèves... Augmenter les salaires dans la Fonction publique, c’est nécessaire, juste et possible !

Partager cet article :