F.S.U.

Accueil >

Nos Actions

>

Tribunes

>

9 avril : en grève et dans les manifestations

Tribunes

9 avril : en grève et dans les manifestations

mardi 07 avril 2015

La reprise se fait attendre, le chômage continue sa progression et touche particulièrement les jeunes les moins qualifiés et les femmes, les inégalités se creusent. La précarité, le sentiment de déclassement sont des situations bien réelles pour nombre de salariés.
L’emploi est aujourd’hui au centre des enjeux.
Augmentation des salaires, des pensions, création des emplois nécessaires, amélioration des conditions de travail..., des préoccupations quotidiennes des salariés, du public comme du privé, que la FSU portera une nouvelle fois dans la journée d’action et de grève du 9 avril.
La Fonction publique n’est pas épargnée.
Pour beaucoup d’agents aussi, la vie est difficile : 20 % d’entre eux sont payés au niveau du SMIC et les nouvelles grilles pour la catégorie C sont loin d’apporter une réponse suffisante. Les politiques indemnitaires jouant contre l’emploi et les solidarités, elles aggravent les inégalités notamment entre les femmes et les hommes. Les professions qualifiées sont insuffisamment rémunérées. Cela se traduit par exemple par une crise de recrutement profonde pour les métiers enseignants.
C’est pourquoi la FSU demande au gouvernement de mettre fin au gel du point d’indice et d’ouvrir sans plus attendre des négociations salariales.
Le gouvernement objectera que notre situation économique ne le permet pas : c’est oublier un peu vite que 59% de la dette publique résultent de choix fiscaux favorables aux plus riches, de politiques de réductions des recettes et de la décision d’emprunter sur des marchés financiers à des taux d’intérêt excessifs mais aussi que les exonérations fiscales et la fraude fiscale grèvent aussi le budget de l’Etat et provoquant les hausses d’impôt.
Pour améliorer la situation des salariés, vaincre le chômage, faire face aux investissements nécessaires dans le secteur public comme dans le secteur privé, développer les services publics sur les territoires, la FSU appelle le gouvernement à engager les discussions promises pour une réelle réforme fiscale, plus juste et plus redistributive.
Tel est le sens de l’engagement de la FSU dans la journée de grève interprofessionnelle et de manifestations du 9 avril, où elle appelle l’ensemble des agents, actifs et retraités, à se mobiliser pour l’emploi, les conditions de travail et les salaires

Partager cet article :