F.S.U.

Accueil >

Médias

>

portraits, interviews

>

Anaïs Flores, co-auteure du Petit manuel pour une laïcité (...)

portraits, interviews

Anaïs Flores, co-auteure du Petit manuel pour une laïcité apaisée

jeudi 13 octobre 2016

Qu’est ce qui vous a incitée à créer le Cercle des Enseignants laïques et à écrire ce livre avec Jean Baubérot ?
Enseignants dans le 93, nous faisions le constat amer que l’incompatibilité supposée de nos élèves avec les « valeurs » de la République était un leurre médiatique qui masquait notre réalité quotidienne : classes surchargées, manque de moyens matériels et humains. Nous avons alors sollicité Jean Baubérot, historien de la laïcité, pour échanger avec lui.

Vous utilisez la formule de "laïcité apaisée" dans le titre que vous avez choisi. Comment définiriez-vous la laïcité, sa fonction et ses objectifs en France en 2016 ?
La laïcité est un principe juridique qui assure la liberté de conscience, et la liberté de manifester ses croyances. Elle garantit par ailleurs l’égalité de traitement de tous les citoyens depuis 1905, grâce à la séparation des Églises et de l’État et à la neutralité des locaux et des fonctionnaires. Avec la loi de 2004 dite du voile à l’école, la neutralité s’applique alors également aux élèves, entraînant des conflits (taille des bandeaux ou des jupes, etc.).
Or, selon nous, c’est dans un cadre apaisé, où la laïcité protège la liberté de conscience, que l’école peut jouer son rôle émancipateur.

En quoi votre manuel peut-il être utile aux enseignants sur le terrain ?
Le manuel est organisé en deux parties : une première partie « théorique » fait le
point sur l’histoire de la laïcité et les fondements philosophiques à l’origine des débats actuels. La seconde, pratique, donne des clés pédagogiques pour appliquer et enseigner la laïcité dans les établissements dans le cadre juridique actuel : que faire, par exemple, si un élève défend des arguments religieux en classe ?

Partager cet article :