F.S.U.

Accueil >

Nos Actions

>

Communiqués

>

Du sport pour tous à l’université, un droit à conquérir (...)

Communiqués

Du sport pour tous à l’université, un droit à conquérir !

mercredi 09 juin 2010 par Patrick

Communiqué de presse commun snep-fsu unef snesup-fsu
Paris, le 8 juin 2010

L’UNEF, le SNESUP et le SNEP, trois organisations majoritaires dans leurs secteurs, s’associent pour lancer une campagne publique en faveur du développement du sport à l’université. Cette campagne qui met en avant de nombreuses propositions permettant l’accès de tous au sport universitaire, a vocation à interpeller le ministère de l’enseignement supérieur, l’ensemble des pouvoirs publics et décideurs universitaires concernés.

En effet aujourd’hui tous les discours et rapports officiels s’accordent sur l’importance de la pratique du sport à l’université. Le dernier rapport interministériel « Auneau-Diagana » en date de 2008 était une base de travail et de propositions. Madame la ministre l’a oubliée.

Faute de reconnaissance et de moyens, moins de 20% des étudiants pratiquent du sport à l’université. L’Etat n’investit que « 2,6 euros par étudiant sur la dotation globale de fonctionnement (DGF) spécifique, un poste de professeur d’EPS pour 2300 étudiants en moyenne, des installations sportives insuffisantes ou vétustes, une faible valorisation dans les études quand cela existe,… ».

Alors que nombre de grandes écoles et classes préparatoires ont rendu le sport obligatoire dans leur formations (ENA, polytechnique,…), il ne l’est pas pour l’université sauf à de rares exceptions.
Pourquoi ce qui serait légitime pour certains –dans les filières les plus élitistes- ne le serait-il pas pour tous les étudiants ?

L’enseignement de l’EPS, la pratique du sport sont plébiscités dans la société (et en premier par les politiques), pour leurs nombreux mérites dont celui d’être une voie de formation et de réussite, un facteur d’équilibre et d’enrichissement. Le sport est partie intégrante de la culture. Il ne peut donc ni être accessible qu’à une minorité, ni confiné dans un rôle de culture de seconde zone ou de « supplément d’âme » pour les étudiants.

Dans une lettre ouverte au Président de la République et à la Ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche, L’UNEF, le SNESUP et le SNEP demandent que les décideurs politiques et universitaires reconnaissent enfin la valeur culturelle et universitaire du sport dans la formation et la vie de l’étudiant. Elles demandent pour cela :

- La création d’une UE sport obligatoire sur au moins un des six semestres du cycle licence dans tous les parcours de licence.
- L’obligation de proposer une UE sport facultative (UEL) à chaque semestre des cursus universitaires.
- Des activités sportives accessibles à tous dans le cadre de la vie étudiante (hors validation dans les cursus).
- Le développement de la recherche en STAPS sur le sport.
- Un plan pluri annuelle pour le sport à l’université : des postes de professeurs d’EPS, d’enseignants-chercheurs, création ou rénovation des installations sportives, des crédits,…
- Un financement pérenne du sport à l’université.
- Par ailleurs les organisations rappellent leur revendication d’une allocation d’autonomie pour tous les étudiants et un droit au logement.

« Assez du double discours sur le sport, Il faut des actes ! »

PDF - 303.4 ko
4 pages commun
Partager cet article :