F.S.U.

Accueil >

Médias

>

Lu dans la Presse

>

Du ve 5 au lu 8 novembre 2010

Lu dans la Presse

Du ve 5 au lu 8 novembre 2010

lundi 08 novembre 2010

Retour sur samedi

http://tempsreel.nouvelobs.com
Dans toute la France, les défilés contre la réforme des retraites ont rassemblé, samedi 6 novembre, entre 375.000 personnes, selon le ministère de l’Intérieur, et 1,2 million selon la CGT.

http://www.lefigaro.fr
Enfin, Bernadette Groison, secrétaire générale de la FSU (premier syndicat de la Fonction publique d’Etat), a souligné "la tonalité très revendicative des cortèges". "Les revendications qui montent sont fortes", a-t-elle dit, citant l’emploi, les conditions de travail. Selon Mme Groison, "le gouvernement n’en a pas fini". Interrogée sur la suite du mouvement, elle a plaidé pour "une manifestation nationale" à Paris, faisant valoir que cette formule n’avait pas encore été utilisée dans ce mouvement.

http://www.la-croix.com
Manif nationale - La secrétaire générale de la FSU, Bernadette Groison, interrogée dans le cortège parisien sur la suite du mouvement, plaide pour "une manifestation nationale" à Paris, faisant valoir que cette formule n’avait pas encore été utilisée dans ce mouvement.

http://www.lest-eclair.fr
« On a déclenché dans le pays un débat sur la situation économique et sociale qui ne faiblira pas et qui aura des suites importantes », juge ainsi Bernadette Groison, la secrétaire générale de la FSU, principale fédération de fonctionnaires. Avant cela, « tant que la loi n’est pas promulguée, on peut continuer à faire pression ».

http://www.lavoixdunord.fr
D’autres organisations souhaitent un renouvellement du genre. « Nous préconisons une manifestation nationale à Paris un samedi », explique par exemple Bernadette Groison, secrétaire générale de la FSU

http://www.lemonde.fr
Enfin, Bernadette Groison, de la FSU (syndicat de la fonction publique) évoque une "manifestation nationale" à Paris (formule qui n’avait pas encore été utilisée par les syndicats) et juge que "les revendications sont fortes", manière d’évoquer la nécessité de mesures sociales rapides.

La suite

http://www.lesechos.fr
Entre 375.000 et 1,2 million de personnes, selon la police et les syndicats, ont battu le pavé samedi. Une mobilisation en net recul par rapport aux précédentes journées de lutte contre un texte déjà adopté par le Parlement et dont la promulgation est attendue fin novembre après examen par le Conseil constitutionnel.

http://www.ouest-france.fr
Débattus, mais avec quel chef de gouvernement ? Jean-Louis Borloo ? Peut-être. Pour François Chérèque, l’actuel ministre de l’Écologie n’a « aucune fibre sociale » et il est « coresponsable du blocage du dialogue social »sur les retraites. Ça promet.

http://www.liberation.fr
Après une participation en berne samedi aux manifestations contre la réforme des retraites, l’intersyndicale s’efforcera lundi de préserver son unité, en cherchant de nouvelles formes de mobilisation, lors d’une réunion dont les débats s’annoncent animés.

http://www.lefigaro.fr
Les Français sont donc résignés. « La réforme est perçue comme nécessaire et non politique », commente Dominique Reynié, directeur de la Fondapol dans les colonnes du JDD.

http://www.lesechos.fr
Tout au plus à l’Elysée, on souligne que la « bataille de l’opinion n’a pas été perdue » : la réforme était douloureuse, mais 64 % des Français estiment qu’il fallait en passer par là, si l’on en croit le sondage Ifop publié hier par « Le Journal du dimanche ».

Droits et libertés

http://www.leparisien.fr
Il n’y avait pas que les manifestants opposés à la réforme des retraites qui défilaient dans les rues de Paris. Plusieurs milliers de personnes ont également battu le pavé entre la place d’Italie et celle de la Bastille samedi après-midi pour défendre le droit à l’avortement et plus largement les services de l’hôpital public.

Nucléaire

http://www.leparisien.fr
Face à un périple semé de manifestations d’écologistes, Areva a préféré dérouter le train de déchets radioactifs dans la nuit de vendredi à samedi. Au lieu de passer par les villes d’Arras, Valenciennes, Fourmies, Hirson et Charleville (nord-est) pour rejoindre l’Allemagne, il a emprunté un trajet plus au sud après la gare de triage d’Amiens (Longueau), vers Reims, puis Châlon-en-Champagne et Metz.

Politique

http://www.liberation.fr
Villepin en solitaire ? L’ancien Premier ministre est-il monté encore d’un cran dans sa confrontation avec le président de la République en affirmant, dimanche sur Europe 1, que « Nicolas Sarkozy est l’un des problèmes de la France » ?

http://www.liberation.fr
Nicolas Sarkozy cherche à tourner la page des retraites. Alors que le remaniement divise la droite, il compte sur la présidence du G20 et du G8 pour rebondir avant la présidentielle.

Éducation

http://www.lesechos.fr
Dans le cadre de la loi sur l’autonomie des universités, 5 d’entre elles sur 9 candidates ont reçu le feu vert du ministère de l’Enseignement supérieur pour devenir propriétaires de leurs murs, dont 4 en 2011.

Santé

http://www.liberation.fr
La baisse du taux de mortalité s’est accélérée, de par l’amélioration du dépistage et l’évolution des comportements. Environ 150.000 Français meurent encore du cancer chaque année.

http://www.humanite.fr
La baisse de la mortalité par cancer s’accélère depuis quelques années mais il reste la première cause de mortalité chez l’homme et la deuxième chez la femme, relève un rapport publié lundi par l’Institut national du cancer (InCA).

Médias

http://www.liberation.fr
Le directeur du Monde Eric Fottorino a assuré lundi à ses collaborateurs, dans un courrier dont l’AFP a pris connaissance, qu’il « assumait pleinement tout le passé du Monde », après une lettre de défiance d’une partie des journalistes du quotidien.

http://www.liberation.fr
Que 76 journalistes (au moins) du quotidien, et parmi eux certaines des signatures les plus réputées, s’y mettent à leur tour devrait, en revanche, lui causer beaucoup plus de soucis. Voire lui coûter son fauteuil.

http://www.lefigaro.fr
« On ne peut pas laisser dire n’importe quoi », dénonce le secrétaire général de l’Elysée, accusé par le site d’information d’être en charge des opérations de surveillance de certains journalistes qui enquêtent sur l’affaire Bettencourt.

La Bonne Paye

http://www.lefigaro.fr
La fille de la milliardaire implique deux nouvelles personnes dans la procédure pour abus de faiblesse. Mais la liste des dons de sa mère est plus longue encore.

http://www.lemonde.fr
Dominique Gautier, un ancien chauffeur des Bettencourt, de 1994 à 2007, affirme que Nicolas Sarkozy leur a demandé de l’argent à l’époque de sa campagne présidentielle de 2007, dans un entretien à Mediapart publié lundi 8 novembre.

Littérature

http://www.liberation.fr
Les jurés du célèbre prix littéraire ont élu Michel Houellebecq pour son roman « La carte et le territoire », publié aux éditions Flammarion.

http://www.liberation.fr
La romancière et réalisatrice Virginie Despentes a été sacrée lundi par le prix Renaudot pour « Apocalypse bébé » (Grasset). L’essai a été décerné à Mohamed Aïssaoui pour « L’Affaire de l’esclave Furcy » (Gallimard).

Clin d’œil

http://vidberg.blog.lemonde.fr
Qui a gagné les retraites

Partager cet article :