F.S.U.

Infos de l’éducation nationale

Et maintenant ?

mercredi 17 septembre 2014

À la rentrée 2014, si les gouvernements se succèdent, les problèmes et les inquiétudes demeurent !

Depuis le début de la crise, la FSU explique que les politiques d’austérité ne font que l’aggraver (croissance en berne, chômage, baisse du pouvoir d’achat, dégradation des conditions de travail et de vie) et menacent notre modèle social. Ces choix politiques mènent à l’impasse. Plus que jamais notre pays a besoin de services publics forts pour aider garantir les conditions de vie de toutes et tous, notamment si l’on est victime du chômage, de la précarité, des inégalités. Enseignant-es, personnels administratifs et techniques, infirmier-es, assistants sociaux, personnels de la culture, de la recherche, de la justice, de l’agriculture, de l’écologie, des collectivités territoriales, de la jeunesse et des sports… Votre travail, votre engagement sont loin d’être reconnus à leur juste valeur. Pour la FSU, il faut que cela change !

La FSU poursuit son engagement pour que d’autres choix, en rupture avec ces politiques, soient faits sur l’emploi, les salaires, le développement de la protection sociale, la réalisation des investissements nécessaires, notamment pour développer les services publics, la Fonction publique et améliorer la situation de leurs agents… La relance de notre pays passe aussi par le son soutien et la revalorisation de celles et ceux qui, au quotidien, travaillent pour l’intérêt général dans des conditions parfois difficile.
Elle redit aussi avec force la nécessité d’améliorer le système éducatif pour permettre la réussite de tous les jeunes et parce que l’Education est un enjeu décisif pour l’avenir de notre société.

Il s’agit maintenant de construire les alternatives pour sortir de la crise et redonner des perspectives à toute la société et particulièrement aux jeunes.
Le mouvement syndical doit jouer tout son rôle. Forte de ses convictions et force de rassemblement et de proposition, la FSU en sera un des acteurs, soucieuse, avec l’ensemble des personnels, de défendre l’intérêt général et leur parole.

La FSU est déterminée à vos côtés car si la Fonction publique est votre choix, la promouvoir et vous défendre est notre combat.

Bernadette Groison

Partager cet article :