F.S.U.

Accueil >

Médias

>

Lu dans la Presse

>

Flash actu du 10 septembre 2012

Lu dans la Presse

Flash actu du 10 septembre 2012

vendredi 14 septembre 2012 par Patrick

Education

http://www.rfi.fr
Bernadette Groison, secrétaire générale de la Fédération syndicale unitaire (FSU)

http://www.rtl.fr
Bernadette Groison, secrétaire générale de la FSU, était l’invitée de RTL matin à la veille de la rentrée

http://www.europe1.fr
"Il ne faut pas détricoter ce moment de vie familiale pour des motifs économiques", renchérit Sébastien Sihr, le secrétaire général du SNUipp, syndicat enseignants du 1er degré, interrogé par Europe1.fr.

http://www.franceculture.fr
« L’école doit-elle s’adresser à tous ou à chacun ? »

http://www.vousnousils.fr
La FSU tenait ce matin, au lendemain de la rentrée scolaire, une conférence de presse à laquelle participaient tous les représentants de ses syndicats nationaux Education (SNASUB, SNEP, SNES, SNESUP, SNETAP, SNICS, SNPI, SNUEP, SNUIPP, SNUAS FP et SNUPDEN)

http://www.vousnousils.fr
"Si on ne change pas les manières d’enseigner à l’école, on ne per­met­tra pas à tous les jeunes de s’approprier ces savoirs", a estimé Mme Groison.

http://www.lesechos.fr
La FSU, principale fédération syndicale de l’éducation, a assuré hier ne pas être « sur le statu quo » et a demandé « un nouveau pacte éducatif » .

http://www.humanite.fr
Le legs désastreux de Luc Chatel perturbe la communauté scolaire. Reportage à Vitry-sur-Seine. Les premières mesures de Vincent Peillon et les priorités de Bernadette Groisson, secrétaire générale de la FSU.

http://www.humanite.fr
Que l’école rappelle les valeurs que l’on souhaite pour notre société est plutôt légitime, confie Bernadette Groison, à la tête de la FSU. Cette syndicaliste prévient néanmoins que l’école, à elle seule, ne peut régler tous les problèmes

En région

http://www.leparisien.fr
En hausse de 0,3% par rapport à l’an passé, 297089 élèves font leur rentrée aujourd’hui, dont 160885 en primaire et en maternelle. Denis Andréoléty, secrétaire départemental de la FSU, le premier syndicat des enseignants du premier et du second degré,...

http://www.lanouvellerepublique.fr
Lorsqu’on interroge l’état-major, au rectorat de Lille, la réponse est prête : « Le problème ne se pose pas dans l’académie de Lille puisque les crédits d’État accordés pour le renouvellement du matériel pédagogique sont supérieurs de 14 % à la moyenne nationale. »

http://www.ladepeche.fr
La rentrée des classes promet d’être moins pire. C’est en tout cas ce qu’espèrent les représentants des syndicats SNUipp-FSU, SNES-FSU et UNSA

http://www.lanouvellerepublique.fr
« Nous avons une petite vingtaine de dossiers chauds d’écoles avec des effectifs très conséquents, commente Stéphane Ricordeau, secrétaire départemental de la FSU, dont une bonne partie de maternelles qui débordent, avec 30 enfants en moyenne par classe. »

http://www.aisnenouvelle.fr
En juin dernier, avant les vacances, le SNES-FSU syndicat des enseignants du second degré soufflait le chaud et le froid à l’égard du rectorat de l’académie d’Amiens.

http://www.ladepeche.fr
Le syndicat des enseignants FSU (Fédération syndicale unitaire) n’a pas traîné pour faire lui aussi sa rentrée.

http://www.sudouest.fr
Le point sur les derniers ajustements établis hier par le directeur académique||FSU Le délégué Damien Delevoie déplore les sureffectifs en primaire et en secondaire.

http://www.lunion.presse.fr
Là, nous payons le prix des suppressions de postes de ces cinq dernières années. » Pour Guy Bourgeois, le secrétaire départemental de la FSU, il ne faut pas attendre de révolution de cette rentrée 2012.

Fonctionnaires

http://www.liberation.fr
La ministre de la Fonction publique Marylise Lebranchu a présenté mardi sa feuille de route pour les mois à venir, dans un contexte budgétaire plus qu’étriqué pour les 5,3 millions d’agents, laissant les syndicats sur leur faim.

http://www.boursorama.com
Etablir le dialogue social. La ministre de la Fonction publique Marylise Lebranchu a annoncé mardi aux syndicats un calendrier de négociations tout azimut jusqu’à avril 2013, sans toutefois apporter de réponse immédiate sur les salaires ou encore l’emploi.

http://www.lepoint.fr
La ministre de la Fonction publique Marylise Lebranchu a présenté mardi sa feuille de route pour les mois à venir, dans un contexte budgétaire plus qu’étriqué pour les 5,3 millions d’agents, laissant les syndicats sur leur faim.

http://www.letelegramme.com
Les syndicats réclament une revalorisation du point d’indice, qui sert de base au calcul des salaires. Sans fermer totalement la porte à son éventuelle augmentation, la ministre a relevé qu’« il faudra être réaliste ».

http://tempsreel.nouvelobs.com
Rétablir le dialogue social. La ministre de la Fonction publique Marylise Lebranchu a annoncé mardi aux syndicats un calendrier de négociations tout azimut jusqu’à avril 2013, sans toutefois apporter de réponse immédiate sur les salaires ou encore l’emploi.

Partager cet article :