F.S.U.

Accueil >

Nos Actions

>

Communiqués

>

Fonction publique, Collège... Des changements de cap (...)

Communiqués

Fonction publique, Collège...
Des changements de cap s’imposent !

mardi 26 janvier 2016

Personne aujourd’hui ne conteste la dégradation de la situation sociale dans notre pays avec plus de cinq millions de chômeurs, une augmentation de la précarité, six millions de familles qui survivent grâce aux minima sociaux, 23% de jeunes et 10% des retraités vivant sous le seuil de pauvreté.

Dans la fonction publique, les mesures annoncées par le gouvernement - suppression d’un grade en catégorie C, revalorisation des grilles des trois catégories, garantie d’un déroulement de carrière sur au moins deux grades pour tous les agents - restent insuffisantes au regard des pertes de pouvoir d’achat sur le traitement indiciaire.

En effet, les efforts imposés aux agents de la Fonction publique sont importants. Cela a pour conséquence de réduire leur pouvoir d’achat de l’équivalent de deux mois de salaire par an depuis 2000, situation que la FSU a toujours dénoncée. L’actuel gouvernement a présenté ces mesures d’austérité comme nécessaire à la relance économique et au recul du chômage. Après cinq années de blocage de la valeur du point d’indice, l’échec est patent et une rupture avec cette politique s’impose.

Lors des négociations PPCR, la FSU a rappelé la nécessité de prendre les mesures indispensables pour reconstruire les grilles indiciaires et d’assurer le déroulement complet des carrières associé à l’augmentation de la valeur du point d’indice. La FSU a obtenu de faire avancer la rencontre salariale au début de l’année 2016.

Elle a dans ce cadre proposé aux fédérations de fonctionnaires de se rencontrer afin de peser avec l’ensemble des agents de la Fonction publique pour assurer une réelle revalorisation de la valeur du point. La FSU ne se contentera pas de la « possibilité » de dégeler la valeur du point d’indice. Elle entend que ce rendez-vous salarial soit celui d’une réelle revalorisation des salaires. Pour la FSU, il serait inconcevable que le gouvernement ne réponde pas aux attentes des cinq millions d’agents de la Fonction publique.

Le 26 janvier prochain, une journée d’action, de grèves et de manifestations est prévue dans la fonction publique sur la question salariale. La FSU soutient ses syndicats nationaux et ses sections départementales qui s’inscrivent dans cette journée suivant les modalités de mobilisation qu’ils ont décidées.
Elle appelle aussi les organisations syndicales à se retrouver très rapidement, dans l’unité la plus large, afin d’obtenir une réelle revalorisation salariale de tous les agents lors du prochain rendez-vous salarial.

La FSU soutient également pleinement les personnels du second degré de l’Éducation nationale en grève contre la réforme du collège ce même jour.

Partager cet article :