F.S.U.

Accueil >

Médias

>

Lu dans la Presse

>

Je 10 ve 11 février 2011

Lu dans la Presse

Je 10 ve 11 février 2011

vendredi 11 février 2011 par Patrick

Grève Éducation en audio et video

http://www.dailymotion.com
LE 19H,Bernadette Groison, secrétaire générale de la FSU

http://www.franceculture.com
Bernadette Groison : autre journée d’action, cette fois dans l’éducation nationale aujourd’hui. Plusieurs manifestations étaient organisées dans une cinquantaine de villes. Et à Paris, les enseignants se sont retrouvés aux abords du ministère de l’éducation nationale.

http://sites.radiofrance.fr
Bernadette Groison : Cliquez sur le journal de 19h du 10 02 2011 Education en fin de journal

http://www.france-info.com
Grève des enseignants, la satisfaction de Frédérique Rolet du SNES

http://www.2424actu.fr
N’hésitez pas à regarder les autres liens en colonne de droite. L’éducation nationale en grève contre les suppressions de postes. N’hésitez pas à regarder les autres liens en colonne de droite. Enseignants en grève en France : Reportage à Lyon

http://www.pluzz.fr
JT 12/13 Paris Île-de-France du jeudi 10 février 2011 à 12h00

Grève Éducation en papier

http://classes.blogs.liberation.fr
Six semaines que des collégiens de Cholet (Maine et Loire) n’avaient pas de cours d’italien faute de prof remplaçant. Alors, le principal adjoint a allumé son ordi, cliqué sur Leboncoin.fr, puis sur "cours particuliers", et il a trouvé son bonheur : une italienne qui n’est pas prof de métier mais qui maîtrise bien sa propre langue

http://www.libelille.fr
« Des gens grassement payés qui expliquent aux smicards que leurs gosses, on peut les sacrifier ». Voilà comment un prof, furax, décrit le rectorat de Lille et sa hiérarchie. C’est ce matin, à l’entrée de Lille Grand Palais

http://www.lesechos.fr
C’est un rapport qui donne du grain à moudre aux syndicats de l’éducation. Dont certains, comme le premier, la FSU, appelaient jeudi 10 février à une journée de grève nationale pour protester contre les 16.000 suppressions de postes de la rentrée 2011.

http://www.leparisien.fr
Derrière la fronde des magistrats, celle des enseignants. L’Education nationale connaît jeudi sa première grève nationale depuis la contestation de la réforme des retraites, pour protester contre les 16 000 nouvelles suppressions de postes de la rentrée 2011.

http://www.liberation.fr
Éducation : les enjeux, les débats

http://www.latribune.fr
A la veille de la présidentielle de 2012, où l’éducation sera l’un des sujets de débat, l’extension de la grogne des enseignants mais aussi des parents d’élèves pourrait bien devenir un élément perturbateur et inquiétant pour le futur candidat de la majorité. Signe précurseur, pour la première fois, la fédération de parents d’élèves Peep, plutôt classée à droite, vient d’exprimer son "inquiétude" à ce sujet.

http://www.capital.fr
Le premier syndicat d’enseignants, la FSU, appelle à la grève avec la CGT et Sud Education mais n’a pas été suivi par d’autres fédérations. Un appel unitaire est déjà lancé pour une journée de manifestations le samedi 19 mars.

http://humanite.fr
Les enseignants sont appelés à faire grève jeudi dans toute la France, à l’appel de la FSU, la CGT et Sud, pour protester notamment contre les 16 000 nouvelles suppressions de postes de professeurs prévues à la rentrée 2011 en dépit de la hausse du nombre d’élèves.

http://www.lemonde.fr
Ce jeudi 10 février, les magistrats ne sont pas les seuls à descendre dans la rue. Près de 17 % des enseignants des premier et second degrés étaient aussi en grève, dans toute la France, selon une estimation du ministère de l’éducation. <http://www.pluzz.fr/jt-12-13-paris-...>

http://www.ladepeche.fr
En tête du cortège, Jean-Luc Tornero, représentant départemental du Snuipp-FSU et enseignant à Millau, était présent pour « revendiquer la dignité pour [ses] élèves qui sont maltraités. Alors que pour la rentrée prochaine 150 élèves supplémentaires sont attendus dans le premier degré, le département connaîtra 24 suppressions de postes. »

http://www.nordlittoral.fr
Pour beaucoup de syndiqués, la réforme de Luc Chatel est un leurre. Sylvain Petit (SNES-FSU), professeur au collège Jean-Jaurès dit même que : « quand il y a création, il y a dégradation. Le véritable objectif des réformes c’est de supprimer des postes. Le tronc commun consiste à pouvoir mettre un maximum d’élèves dans les classes. »

http://www.alta-frequenza.com
Si le dialogue a existé avec l’administration depuis de nombreux mois on a tout de même maintenu la journée de soutien aux deux professeurs inquiétés pour les présumées fraudes au baccalauréat. Joseph Marcaggi, pour la FSU.

Justice

http://www.liberation.fr
Justice : « Si j’étais Nicolas Sarkozy... »

http://www.lemonde.fr
"Nous sommes tous des juges d’application des peines." Il n’y avait pas que des juges dans la salle des pas perdus, jeudi 10 février, au tribunal de Nantes. Avocats, greffiers, gardiens de la paix, c’est toute la chaîne judiciaire qui était venue manifester sa solidarité avec les magistrats, mis en cause après la mort de Laëtitia Perrais.

http://www.liberation.fr
A l’Ecole nationale de la magistrature, les étudiants se disent convaincus que la révolte des magistrats « aboutira à quelque chose ».

http://www.20minutes.fr
Robes noires, rouges et hermine, les magistrats ont manifesté jeudi dans toute la France leur révolte contre leur mise en cause par Nicolas Sarkozy, lors d’un mouvement sans précédent qui a aussi rallié greffiers, avocats, gardiens de prison et même policiers.

Sarkozy

http://www.lesechos.fr
Sur TF1, face à neuf Français, le chef de l’Etat s’est appliqué hier soir à apporter des réponses concrètes, notamment sur l’emploi, et à tourner la page des affaires.

http://www.lesechos.fr
Voici les principales réactions dans la classe politique et syndicale à l’intervention télévisée de Nicolas Sarkozy jeudi soir sur TF1

http://www.latribune.fr
L’exercice auquel se prête Nicolas Sarkozy ce jeudi soir sur TF1, le chef de l’Etat le connaît déjà. A deux reprises. La première fois, c’était le 24 février 2007 avec Patrick Poivre d’Arvor comme chef d’orchestre. Dans la vidé ci-dessous, le président de la République est interrogé sur les retraites.

Egypte

http://www.lemonde.fr
Mobilisation massive en perspective au Caire

http://www.liberation.fr
Le président des Etats-Unis a jugé insuffisantes les annonces du président égyptien. Et demande au Caire de tracer un chemin « sans équivoque » vers la démocratie.

http://www.rue89.com
Dans les faits, Moubarak a transmis une bonne partie de son autorité à son nouveau vice-président, le général Omar Souleiman, ancien chef des renseignements militaires, nouvel homme fort du régime égyptien.

Partager cet article :