F.S.U.

Accueil >

Médias

>

portraits, interviews

>

Joëlle Gonthier, plasticienne, initiatrice de "La Grande (...)

portraits, interviews

Joëlle Gonthier, plasticienne, initiatrice de "La Grande Lessive"

dimanche 22 mars 2015

Comment définir La Grande Lessive ?

Joëlle Gonthier :

JPEG - 17.2 ko
Joëlle Gonthier

C’est une installation artistique éphémère biannuelle qui a pour objectif de développer la pratique artistique et de renforcer le lien social. Une invitation est adressée à tous, sans distinction d’âge ou de condition, et un dispositif simple et fédérateur, faits de fils, de pinces à linge et de format A4 permet à chacun de répondre à sa manière au sein d’une action collective. Ainsi c’est l’ensemble qui fait « œuvre », le même jour, dans des milliers de lieux. L’idée est valoriser la pratique artistique en se référant à une pratique sociale connue – La Grande Lessive d’autrefois – afin de la rendre accessible et de la situer dans la cité au vu et au su de tous. Cette action invite aussi à vivre la démarche de tout artiste de la conception à l’exposition, en passant par la réflexion que réclame chaque étape.

Quelle est la particularité de l’édition de ce printemps 2015 ?

JG : L’invitation est « De jour comme de nuit, réfléchir la lumière ». « De jour comme de nuit » car désormais La Grande Lessive fait le tour de la Terre. « Réfléchir la lumière » puisque la pratique artistique demande à repenser y compris ce qui est naturel. De plus, 2015 est l’année de la lumière pour l’UNESCO, et l’anniversaire de l’invention du cinéma par les frères Lumière ! Cette proposition ouvre à de nombreux médias, traditionnels ou innovants (numérique, projection, installation, performance…) et à des étendages pouvant se prolonger en soirée.

Après 9 ans d’existence, quel bilan faites-vous de cette initiative ?

JG : Cette action désormais se déploie dans 81 pays sur cinq continents, alors qu’elle a été initiée sans moyen ! Cet immense succès traduit le désir de pratique artistique, ainsi que l’autonomie et l’engagement des 500 000 personnes qui la font exister à chaque édition. Elle relie l’école à la cité et réunit les générations. Elle favorise la participation de ceux qui sont souvent exclus, invisibles, marginalisés, et leur rencontre avec ceux qui savent déjà agir, mais qui ont ici à trouver des moyens inédits pour le faire. Elle crée de nouveaux espaces et instaure des relations durables. Une aventure humaine s’ébauche ainsi en plaçant « quelque chose de l’art » au cœur du quotidien.

La Grande Lessive 2015, c’est le 26 mars !

Toutes les informations sur le site de la Grande Lessive :

http://www.lagrandelessive.net

Partager cet article :