F.S.U.

Education nationale

Journée du 30 mars

jeudi 07 mars 2019

Le ministère de l’Éducation nationale poursuit sa politique éducative sans prendre en compte ni l’expertise professionnelle des acteurs de terrain, ni les avis de leurs organisations syndicales. Les transformations prévues vont accroitre les inégalités, dégrader les conditions de travail des personnels sans répondre à la nécessité d’améliorer le service public d’éducation pour assurer la réussite de tous les élèves et l’élévation du niveau de qualification.

Dans les perspectives d’une grande mobilisation, la FSU appelle à l’unité syndicale le plus large possible pour faire du 30 mars une journée de manifestations pour demander l’abandon de la loi Blanquer, un engagement budgétaire faisant de l’éducation une véritable priorité et permettant une véritable reconnaissance des personnels.

  • Pour l’abandon de la loi Blanquer
  • Pour la priorité au service public d’éducation
  • Pour d’autres perspectives ambitieuses pour les élèves et les personnels
  • Pour une véritable reconnaissance de nos métiers

Manifestations nationales le 30 mars

Partager cet article :