F.S.U.

Accueil >

__A JETER ?__

>

_# 99. Archives antérieures au 31 mars 2008

>

LE SNESUP APPELLE A L’AMPLICATION DE LA MOBILISATION

_# 99. Archives antérieures au 31 mars 2008

LE SNESUP APPELLE A L’AMPLICATION DE LA MOBILISATION

mercredi 07 novembre 2007

Le mouvement contre la loi LRU (« libertés et responsabilités des
universités ») s’intensifie dans de nombreux établissements
universitaires. Etudiants et personnels manifestent collectivement
leur profonde inquiétude et leur refus de la loi : assemblées
générales de plus en plus nombreuses à Rouen, Paris 1, Toulouse 2,
Rennes 2, Aix-Marseille 1, Tours..., réunions intersyndicales,
rassemblements interuniversitaires. Face au mépris affiché par le
gouvernement qu’expriment aussi le projet de budget 2008 et celui du
démantèlement du CNRS, la colère grandit dans l’ensemble de la
communauté universitaire.

Le SNESUP est dans l’action dans tous les établissements pour faire
entendre les revendications en matière de réussite des étudiants, de
lisibilité des formations, d’articulation forte entre recherche et
enseignement, de collégialité et de démocratie, de reconnaissance des
statuts et de revalorisation des carrières des personnels. Depuis le
début de l’élaboration de la loi en mai, le SNESUP récuse la logique
du gouvernement et revendique le développement d’un service public
d’enseignement supérieur et de recherche démocratique. Les motions
votées par les conseils d’administration et les 3 conseils en
congrès d’une trentaine d’universités en juin et juillet trouvent
aujourd’hui un véritable écho dans les établissements universitaires.

Le SNESUP appelle à l’amplification de la mobilisation pour mettre en
échec la loi LRU, obtenir son abrogation et pour participer à
l’élaboration d’une loi programme universitaire répondant aux
véritables besoins du pays, des étudiants et des personnels.

Des manifestations sont prévues dans de nombreuses villes de France ce
jeudi 8 novembre : Paris, Lille, Toulouse, Rennes, ... Etudiants,
enseignants-chercheurs, chercheurs, et personnels IATOSS y feront
entendre collectivement leur voix.

Le SNESUP s’inscrit pleinement dans ces manifestations et dans leur
convergence avec l’appel à la grève du 20 novembre lancé par
l’ensemble des fédérations de fonctionnaires, par les fédérations
syndicales de l’éducation et les organisations syndicales étudiantes.

Partager cet article :