F.S.U.

CDFN des 24 et 25 septembre 2013

La FSU interpelle le gouvernement...

par Bernadette Groison

Retraites, protection sociale, emploi, pouvoir d’achat, condition de travail, conditions d’une reprise économique durable, budget...autant de sujets qui nécessitent d’agir sur tous les terrains...

Alors que le projet de loi de finances prévoit encore une réduction des dépenses publiques, la FSU vient de s’adresser au Premier ministre pour lui rappeler que les services publics permettent de faire face aux évolutions sociales, démographiques, économiques à venir comme aux nouveaux besoins. Ils contribuent aussi à anticiper les nécessaires mutations. Ils constituent donc non pas une charge pour la société mais des investissements.
La FSU demande au gouvernement et au parlement de choisir entre réduire encore les dépenses publiques ou préparer mieux l’avenir.

La FSU s’adresse aussi aux parlementaires pour leur demander de ne pas voter le projet de loi sur les retraites. D’autres mesures alternatives facteur de justice et de progrès social pour tous sont possibles.

La FSU va continuer d’agir dans le cadre unitaire le plus large et avec les organisations de jeunesse.

Partager cet article :