Logo Campagne Logo FSU

La revue POUR

Dernière parution :
N° 170 - 02/2014

Téléchargez 928.7 ko

Qu’est-ce que la FSU ?

Un ouvrage sur l’histoire de la FSU (objectifs, historique...) Comment la FSU s’est, au fil du temps...

Lire la suite

Questions économiques et sociales

La "crise" : comprendre pour mieux combattre

En ce début d’année 2012, un nouveau traité européen est annoncé afin d’imposer l’austérité partout et pour tous, dans la durée, sans d’ailleurs que les marchés en soient « rassurés ». Ce sont les populations qui vont donc continuer de payer au prix fort les effets d’une crise économique et sociale dont elles ne sont pas responsables. Les politiques d’austérité avec leur cortège de coupes budgétaires, de diminutions de salaires et de retraites, de suppressions d’emplois, de destruction des Services Publics annihilent toute possibilité de croissance et vont entraîner une récession généralisée…Les États se refusent toujours à trouver de nouvelles recettes par une réelle redistribution des richesses produites et à prendre des mesures pour en finir avec les spéculations sur leur dette.

Cette situation interpelle tous les citoyens d’autant que le débat démocratique est largement confisqué au profit d’une information tronquée, voire falsifiée pour rendre légitime dumping social et régressions majeures. Et si la dette publique dont les intérêts ont enflé ces dernières années était l’arbre qui cache la forêt de la véritable crise du « tout-marché » ? Et si on donnait à tous les outils pour comprendre ce qui se joue réellement ?

C’est ce que souhaite la FSU en s’investissant dans le cadre syndical interprofessionnel, en s’engageant dans le débat sur un audit citoyen pour la dette publique à l’initiative d’ATTAC : permettre à tous les hommes, à toutes les femmes , aux salariés et aux chômeurs, aux jeunes et aux retraités, de peser collectivement pour d’autres choix permettant une sortie de crise juste, solidaire et durable.


Pour les salaires et l'emploi public
Offensive contre l'Ecole, les bibliothèques... ça suffit !
Unis contre l'extrême-droite