F.S.U.

Accueil >

Nos Actions

>

Communiqués

>

Le débat sur les retraites n’est pas clos !

Communiqués

Le débat sur les retraites n’est pas clos !

mardi 01 octobre 2013 par Guillaume Prioux

Après les mobilisations du 10 septembre, la FSU appelle, dans le cadre unitaire le plus large, à poursuivre et amplifier dès à présent la campagne d’information et de mobilisations sur tout le territoire : meetings, débats, réunions, actions diversifiées et multiformes...

Elle continue ainsi de porter son opposition à cette réforme mais aussi ses propositions alternatives mobilisant de fait les questions de l’emploi et des salaires indispensables au financement des retraites.

D’ores et déjà, elle interpelle, dans tous les départements, les députés et sénateurs. Elle demande que ce projet soit abandonné et que soit mise en ouvre une autre réforme prenant en compte les revendications et propositions alternatives qu’elle porte avec d’autres organisations.

Car après les mobilisations de 2010, la déception et la colère sont grandes sur le projet de loi présenté au parlement notamment devant le nouvel allongement de la durée de cotisations à 43 annuités. Cela revient à reculer encore l’âge de départ à la retraite et à baisser le niveau des pensions des retraités ! Et la mise à contribution porte, une fois encore, essentiellement sur les salariés et les retraités puisque le gouvernement propose de compenser intégralement l’effort demandé aux entreprises par de nouvelles exonérations des cotisations de la branche Famille. C’est inacceptable !

Cette réforme, si elle devait être votée, renforcerait les inégalités existantes, particulièrement entre les femmes et les hommes. Mais c’est aussi une réforme injuste pour la jeunesse qui voit encore un peu plus s’éloigner la possibilité d’une retraite à taux plein tout en travaillant plus longtemps. Nous ne pouvons laisser cet héritage à la jeunesse.

C’est pourquoi, la FSU appelle à faire du 8 octobre une journée de la solidarité intergénérationnelle en mobilisant ensemble retraités et jeunes pour revendiquer une autre réforme.

Favorable à la construction d’une nouvelle étape nationale de mobilisation unitaire interprofessionnelle, déclinée sur l’ensemble du territoire, la FSU sera partie prenante des différents temps forts organisés dans les départements et discute des nouvelles propositions de journées d’actions des 10 et 15 octobre faites par d’autres organisations.

Une retraite protectrice n’est pas un luxe pour notre pays. La réparation des injustices, le rétablissement de la confiance dans notre système de retraites, son financement, mais aussi la prise en compte des évolutions du monde du travail sont les enjeux essentiels de ce rendez-vous de 2013. Il convient de ne pas le rater.

Les Lilas, mardi 01 octobre 2013

Partager cet article :