F.S.U.

Accueil >

Nos Actions

>

Communiqués

>

Journée de grève et de manifestations dans l’Education (...)

Communiqués

Journée de grève et de manifestations dans l’Education nationale

mardi 27 septembre 2011 par Patrick

Communiqué de presse FSU
_Les Lilas, le 27 septembre 2011

Les personnels de l’Education massivement en grève aujourd’hui, enseignants, administratifs, TOS, CPE, COpsy, infirmières et assistants sociaux ont dénoncé les conséquences des 16 000 nouvelles suppressions de postes à cette rentrée et les « réformes » en cours : sureffectifs dans les classes, baisse de la scolarisation des moins de 3 ans, suppression des aides aux élèves en difficulté, absence de formation des enseignants, réforme des lycées et LP, LRU… Les jeunes les plus fragiles, les plus en difficulté en sont les premières victimes.

Les personnels attendent maintenant les réponses du Ministre. L’inquiétude est forte d’autant que le budget 2012 s’inscrit toujours dans la logique du non remplacement d’un fonctionnaire sur deux partant à la retraite, niant ainsi les réalités des besoins des jeunes du système éducatif et de la société !

Il est temps de penser l’Education, la Formation et la Recherche comme des « investissements » d’avenir.

Pour la FSU, la réussite de tous les jeunes ce ne doivent pas être que des mots ! Il faut maintenant passer aux actes pour assurer cette réussite et garantir que plus aucun jeune ne sorte sans qualification du système éducatif. Cela nécessite un projet en rupture avec la politique éducative menée et de tout autres réformes. Cela suppose aussi un plan de recrutement de personnels formés, revalorisés, pleinement concepteurs de leur métier, pour répondre aux besoins.

A l’évidence cette journée, que la FSU a largement contribué à construire, est le premier rendez-vous de ce nécessaire débat de société.

Mais rien ne se fera sans les acteurs. C’est pourquoi, la FSU s’engage à poursuivre dans cette voie avec les personnels, les jeunes, les parents et les élus. Elle organise, dès demain, un colloque auquel tous les partis politiques sont invités pour en débattre. Elle proposera également aux Fédérations de l’Education de se rencontrer.

Le service public et laïque d’éducation doit et peut faire réussir tous les jeunes. Il en va de l’avenir de la jeunesse et du pays.

Partager cet article :