F.S.U.

Accueil >

Nos Actions

>

Communiqués

>

Offensive contre l’Ecole, les bibliothèques... ça suffit (...)

Communiqués

Offensive contre l’Ecole, les bibliothèques...
ça suffit !

mardi 11 février 2014 par Guillaume Prioux

La FSU tire la sonnette d’alarme face à la résurgence d’un ordre moral réactionnaire et de ses conséquences dans notre société.

Chacun connaît les ressorts d’une telle offensive : sentiment de déclin, de déclassement, perte d’identité, crise économique et sociale...

Des mobilisations d’extrémistes, relayées par des hommes politiques de droite, contre l’égalité des droits, refusant de considérer les évolutions de société, s’en prennent à l’Ecole et maintenant aux bibliothèques et à leurs ouvrages....Ça suffit !

La multiplication de tels propos, polémiques et mobilisations mettent en péril la cohésion sociale en semant le doute sur l’Ecole, compromettant ses missions au détriment des élèves eux-mêmes, fragilisant le lien avec les familles, discréditant la communauté éducative.
Ils portent aussi atteintes aux conditions de démocratie et de liberté.

La FSU regrette fortement le report de la loi « familles ». Le gouvernement ne doit pas renoncer ni reculer devant ses offensives de l’obscurantisme.

Le ministère de l’éducation nationale doit poursuivre le travail engagé (conférences traitant de l’égalité filles-garçons et de la lutte contre les stéréotypes, interventions d’associations luttant contre l’homophobie dans les établissements, formation des personnels, remise en place du dispositif d’écoute Ligne Azur...). Lutter contre le sexisme et l’homophobie s’inscrit dans les missions de l’école, au même titre que la lutte contre le racisme, dans la même logique de prévention des discriminations et des violences. La FSU appelle à signer la pétition des universitaires : « Les études de genre, la recherche et l’éducation : la bonne rencontre »

Face au déni et à l’ignorance, face à la manipulation, il faut imposer un projet émancipateur où l’Ecole joue effectivement et pleinement son rôle d’éducation et lutte résolument contre toutes les inégalités en assurant la réussite de tous.

Il est nécessaire de rétablir la confiance en l’Ecole. Celle des familles est essentielle et indispensable à la réussite des élèves.

Pour la FSU, il n’est pas question de céder aux pressions obscurantistes. Au contraire, pour lutter contre les inégalités, il faut poursuivre le combat contre tous les stéréotypes qui les légitiment, contre les écarts de salaires, les injustices, les violences notamment à l’encontre des femmes. La FSU continue à lutter avec énergie et conviction contre toutes les discriminations, racisme, sexisme et LGBTphobies.
Il s’agit au contraire de faire entendre la voie de la raison, de tracer le chemin du débat démocratique.

Les Lilas, 11 février 2014

Partager cet article :