F.S.U.

Accueil >

Nos Actions

>

Communiqués

>

Ouverture de négociations dans la Fonction Publique

Communiqués

Ouverture de négociations dans la Fonction Publique

lundi 11 février 2013 par Patrick

Communiqué de presse de la FSU
Les Lilas, le 8 février 2013

Après quatre mois de concertation, la ministre Marilyse Lebranchu a proposé aux organisations syndicales de la Fonction publique l’ouverture d’une négociation sur les parcours professionnels, les carrières et les rémunérations.

Les politiques menées par le précédent gouvernement ont eu des effets catastrophiques. La FSU n’a eu de cesse de les combattre, tant elles allaient à rebours de l’intérêt général.

Depuis trop longtemps les salaires des fonctionnaires sont en baisse et connaissent un déséquilibre croissant lié à l’augmentation toujours accrue de l’indemnitaire au détriment de l’indiciaire. Cela se traduit par une individualisation exacerbée et une mise en concurrence des agents entre eux.

Si la FSU apprécie positivement l’annonce d’ouverture d’un chantier de négociation sur la reconstruction des grilles, l’intégration d’une partie des indemnités dans le salaire et la rénovation des statuts, elle constate que le gouvernement n’entend toujours pas répondre aux urgences en matière de pouvoir d’achat par l’augmentation immédiate de la valeur du point d’indice pour l’ensemble des fonctionnaires. En effet, la seule mesure annoncée est le décontingentement du 8è échelon du dernier grade de la catégorie C : c’est un premier pas compte-tenu de la situation des agents aux salaires les plus bas, mais si la FSU s’en félicite, c’est encore très insuffisant.

Dès 2013, il faut augmenter significativement la valeur du point d’indice gelée depuis 2010.

La FSU rappelle que l’abrogation du jour de carence doit être immédiate, parce que c’est une mesure injuste et inefficace. Cela enverrait un signal symbolique que la page des politiques néfastes menées jusqu’ici peut être tournée.

Ces deux revendications sont largement partagées par l’intersyndicale des fédérations de fonctionnaires, réunie le 7 février après-midi. Celle-ci décidera dans les jours à venir des actions et des mobilisations unitaires à construire pour les défendre.

Enfin, il est urgent de renouer avec la création d’emplois publics, d’en finir avec l’austérité budgétaire, tant la Fonction publique et les services publics sont d’abord un vecteur de croissance et d’amélioration des conditions d’existence pour tous et toutes.

Partager cet article :