F.S.U.

Enseignement supérieur et recherche

Parcoursup

mercredi 14 février 2018

Depuis le 22 janvier 2018, la plateforme de préinscription et d’affectation des bachelier.e.s dans l’enseignement supérieur est accessible à tous les lycéen.ne.s de terminale. Censée améliorer le taux d’affectation et permettre l’abandon du recours au tirage au sort dans les filières en tension, cette plateforme qui remplace l’algorithme APB aura pour principale conséquence de généraliser la sélection dans la quasi-totalité des formations, d’imposer aux responsables des formations des procédures bureaucratiques.

Les attendus et les critères supplémentaires (CV, lettre de motivation) relèvent des techniques de l’entretien d’embauche. Cette sélection se fera au détriment des bacheliers qui n’auraient pas brillé dans le secondaire par manque de maturité, qui ont été orientés précocement dans un bac non conforme à leurs ambitions, et les moins sûrs d’eux qui, bien que diplômés du premier grade universitaire, se verront interdire l’accès aux formations de leur choix.

Pour aller plus loin, voir le dossier spécial du SNESUP-FSU sur cette réforme

Partager cet article :