F.S.U.

Accueil >

Nos Actions

>

Communiqués

>

Plan TPE/PME : Où sont les mesures innovantes pour les (...)

Communiqués

Plan TPE/PME : Où sont les mesures innovantes pour les salariés et les chômeurs ?

mercredi 10 juin 2015

Le gouvernement vient de présenter son plan pour l’emploi dans les TPE et PME.

Nombre des mesures proposées répondent déjà aux préoccupations des organisations patronales ouvrant ainsi la voie à de nouvelles régressions possibles pour les salariés (contrat de travail, règles sur les conditions et temps de travail, prud’hommes, indemnités de licenciement…).

Ce plan ne constitue pas le plan de relance de l’emploi attendu car cela nécessiterait des mesures permettant une véritable relance par la demande, l’amélioration du pouvoir d’achat mais aussi une réflexion sur les modèles de production à mettre en perspectives en fonction de l’évolution des besoins de notre société. En outre cela passe par un renforcement des droits des salariés, toutes mesures inexistantes dans ce plan.

Par ailleurs, si certaines mesures peuvent conforter des entreprises dans la préservation d’emplois, d’autres restent bien timides et particulièrement en matière de formation, domaine où la FSU n’y retrouve pas ses préoccupations.

Devant l’urgence face à cette situation, la FSU réitère sa demande d’une conférence thématique rassemblant tous les acteurs de la lutte contre le chômage, la précarité et l’exclusion pour améliorer les droits à la formation professionnelle pour tous les chômeurs. Ceci permettrait de conforter le lien nécessaire entre une formation suffisante et de qualité, des créations d’emplois et l’élévation progressive du niveau de qualification des salariés.

La prévision de 40 000 nouvelles formations prioritaires à destination des demandeurs d’emploi ciblées sur les TPE et PME nécessite le renforcement et le développement des moyens et des missions de Pôle Emploi. De plus, le service public de l’emploi, dont Pôle Emploi, constitue un appui en matière de conseil en stratégie de gestion de l’emploi.

Or, rien n’est prévu en ce sens dans les mesures prises.

En ce qui concerne l’apprentissage, la FSU avait demandé que soit clarifiés les objectifs visés par le gouvernement notamment en termes de formation et qu’un bilan des financements consentis à l’apprentissage soit fait. Elle avait aussi demandé que l’engagement à revaloriser l’enseignement professionnel se concrétise. Elle n’a à ce jour pas les réponses à ces questions.

Les conférences thématiques proposées par le gouvernement se développent sur divers sujets. La FSU demande au gouvernement d’engager une conférence sur la question des services publics. En effet, source d’emplois, de création de richesses mais aussi acteur essentiel pour répondre aux besoins fondamentaux de la population sur l’ensemble du territoire, les enjeux imposent que le gouvernement lance ce chantier.

Partager cet article :