F.S.U.

Accueil >

Médias

>

Lu dans la Presse

>

Sa 18 ma 21 décembre 2010

Lu dans la Presse

Sa 18 ma 21 décembre 2010

mercredi 22 décembre 2010

Budget

http://www.boursorama.com
France : défilé devant le ministère des Finances contre "l’austérité" en Europe "On oublie un peu l’origine de la crise", a ajouté Mme Groison.

http://www.ladepeche.fr
Montauban. L’heure des comptes « les dépenses de relations publiques qui augmentent de 22 %… pendant que vous supprimez les subventions au Secours catholique, au Secours populaire, au centre Amar, a la Cimade », « la fuite en avant dans le choix massif de privatisation des services… Vous hypothéquez gravement l’avenir »

http://www.leprogres.fr
400 personnels TOS à la Région pour leur régime indemnitaire

http://www.midilibre.com
Rodez Les syndicats refusent les mesures d’austérité

http://www.lesechos.fr
Total et Danone ne paieraient pas d’impôt sur les sociétés

http://www.lesechos.fr
Une entreprise du CAC 40 sur quatre n’a pas payé d’impôt sur les sociétés en France en 2009, si l’on en croit l’enquête réalisée par « Le Journal du dimanche » dans son édition d’hier.

http://www.lemonde.fr
Forêt de Compiègne : symbole d’une dérive de la gestion des biens publics

http://tempsreel.nouvelobs.com
Le PS saisit le Conseil constitutionnel sur le budget 2011

http://www.rtl.fr
"La rallonge budgétaire de l’Etat à l’enseignement privé : une inégalité flagrante"

http://www.lejdd.fr
Economie : La politique de Sarkozy en berne Seuls 25% des Français sont satisfaits des décisions du gouvernement en la matière, et c’est l’emploi qui cristallise toutes les préoccupations.

Primes aux Recteurs

http://www.europe1.fr
Des bonus pour les recteurs d’académie Bernadette Groison, de la Fédération Syndicale Unitaire, s’inquiète. "Je ne sais pas comment les critères vont être choisis", s’interroge-t-elle sur Europe 1. "Est-ce qu’elle sera attribuée à ceux qui auront bien appliqué la politique de suppression d’emplois de l’Education nationale, ou au contraire à ceux qui auront essayé de mettre en place des formations pour les enseignants".

Educ

http://www.lemonde.fr
Perçu comme plus éprouvant, l’enseignement suscite moins de vocations

http://www.20minutes.fr
De moins en moins de personnes veulent être fonctionnaires

http://www.franceculture.com
18ème au PISA, mais championne de l’échec scolaire : pourquoi notre école continue de dégringoler ? Invité(s) : Nathalie Mons, sociologue spécialiste des politiques éducatives Maître de conférences à Paris Est Marne La Vallée Marie Duru Bellat au téléphone, sociologue.Professeur à l’Université de Dijon. Christian Forestier, inspecteur général de l’Education nationale, membre du Haut Conseil de l’Education

http://sites.radiofrance.fr
Le Quesnoy, dans le Nord (59). On est au lycée Eugène Thomas. Un lycée en zone rurale, dans lequel quatre élèves suivent le PEI (le Programme d’Etudes Intégrées). C’est un dispositif qui permet aux lycéens méritants issus de milieux défavorisés de préparer Science Po-Lille. Les élèves sont choisis sur critères sociaux. invités Luc Cédelle journaliste au Monde, spécialiste de l’éducation, auteur de "Un plaisir de collège" aux Editions du Seuil Maria Poblete journaliste spécialisée dans les secteurs de l’éducation et de la psychologie, auteure de "Comment mettre mon ado au travail" Editions L’étudiant Carole Diamant professeur de philosophie au lycée Auguste-Blanqui à Saint-Ouen, en Seine-Saint-Denis, auteure de "Ecole, terrain miné", éditions Liana Levi

http://www.ladepeche.fr
Toulouse. Ça grogne chez les futurs profs D’après le SNES-FSU, dans le second degré la situation est pire. « Les injonctions ministérielles doublées des coupes sombres de moyens sont complètement déconnectées de la réalité du terrain et de ses souffrances », analyse Pierre Priouret, le responsable des questions de la formation des maîtres pour le syndicat.

http://www.la-croix.com
Journal de bord d’un professeur débutant (2) J’oscille entre colère rentrée et connivence passagère. J’utilise mes compétences intellectuelles à 10 %, le Bafa me serait plus utile que l’agreg’dans ces heures-là.

http://www.france-info.com
Les jeunes enseignants en manque de formation Pour France Info, Celia Quilleret est retournée dans l’académie de Lille, où elle avait déjà rencontré de jeunes enseignants au mois de septembre. Philippe Watrelot, président des Cahiers pédagogiques, est l’invité du zoom de France Info. Il constate qu’après plus de trois mois d’enseignement, ces professeurs sont "stressés, épuisés et désabusés".

http://www.leprogres.fr
Encore des élèves handicapés sans accompagnement « Des problèmes qui se résorbent mais on ne nous donne pas d’informations précises. On nous demande une fois de plus de croire que tout va bien » renchérit Benjamin Grandener (Snuipp).

http://www.ladepeche.fr
Les trois organisations syndicales représentant les professeurs de l’enseignement professionnel au lycée du Sidobre (Action et Démocratie, FSU et CGT) s’opposent aux récentes décisions du Rectorat concernant l’organisation des CAP (certificats d’aptitude professionnelle) dans leur établissement. Ils mettent en cause la suppression pure et simple du CAP Pro Elec, crée en 2001 qui permettait aux jeunes voulant s’orienter vers le métier de l’électricité du bâtiment de trouver au Sidobre un véritable enseignement sous statut scolaire.

http://www.paris-normandie.fr
MAUVAISE NOUVELLE.Le Centre national d’enseignement à distance de Rouen pourrait fermer. Une centaine de personnes travaillent sur le site de Mont-Saint-Aignan. Marc Le Colzer, délégué syndical FSU au Cned de Rouen, s’inquiète : « Qu’adviendra-t-il du personnel ? »

http://www.rue89.com
Des instits en guerre contre les formations « commerciales » Des enseignants de la région toulousaine se sont plaints de leur inspecteur d’académie : ils en ont assez de se voir imposer des formations organisées main dans la main avec les maisons d’édition.

http://www.rue89.com
« L’éducation à la défense » a fait entrer l’armée à l’école Par une convention signée il y a quelques jours entre le rectorat de Reims et le ministère de la Défense, les lycées de Champagne-Ardenne, l’université de Reims et l’IUT de Troyes sont désormais associés avec l’armée, l’objectif affiché étant de favoriser une meilleure insertion professionnelle.

Supérieur

http://quebec.blogs.liberation.fr
Il n’y pas que les jeunes Britanniques qui descendent dans la rue à l’appel du slogan « Non à la hausse des frais d’inscription à l’université ». Le 6 décembre dernier, des dizaines de milliers d’étudiants ont manifesté à Québec et 60 000 cégepiens (lycéens) et universitaires étaient en grève.

Travail

http://www.rue89.com
Temps de travail : la France des 78 heures encore épinglée par l’Europe

http://www.francesoir.fr
Discrimination - Les "indigènes" de la SNCF Quelque 400 salariés et retraités de la SNCF d’origine marocaine attaquent l’entreprise devant les prud’hommes pour discrimination.

LOPPSI 2

http://tempsreel.nouvelobs.com
L’Assemblée adopte Loppsi 2... dans la controverse

http://www.20minutes.fr
LOPPSI 2 donne les pleins pouvoirs au ministère de l’Intérieur pour censurer le Net

http://www.liberation.fr
Loppsi 2 : « une loi extrêmement dangereuse et régressive » Pendant que la loi sur la sécurité intérieure était votée, ce mardi, à l’Assemblée nationale, ses opposants se mobilisaient contre ce texte, jugé liberticide. Tour d’horizon des critiques.

http://www.liberation.fr
Loppsi 2, la sûreté à cran Le projet gouvernemental sur la sécurité est depuis mardi à l’Assemblée. Un texte sous l’influence du discours de Nicolas Sarkozy à Grenoble. Coup de vieux sur la justice des jeunes Des peines au plancher bien renforcé Marche arrière sur la sécurité routière Gros plan pour les caméras en ville Porte ouverte aux expulsions Quelques clics de cybercensure

http://www.rue89.com
« Un voleur de mobylette risque plus qu’un député fraudeur » Il faut dire que la coincidence était fâcheuse pour la majorité, entre l’adoption de la loi Loppsi2, un fourre-tout sécuritaire en droite ligne avec le discours de Grenoble de Nicolas Sarkozy, et la valse-hésitation et le compromis indigne de l’UMP sur la peine encourue par les élus qui mentiraient sur leur déclaration de patrimoine.

http://www.leparisien.fr
La transparence financière des députés a été vivement discutée lundi soir à l’Assemblée nationale. Le député qui omettra sciemment de déclarer son patrimoine ou mentira sur ses revenus encourra 30 000 euros d’amende mais pas la prison. « Quand on vole une mobylette, c’est trois ans d’emprisonnement. Et quand un homme qui a été chercher le mandat auprès des citoyens ment sciemment, vous n’acceptez pas qu’il encoure une peine d’emprisonnement. C’est inacceptable », a lancé le député socialiste Jean-Yves Le Bouillonnec.

http://www.lepoint.fr
Où sommes-nous vidéosurveillés ? La "vidéoprotection" est le bras armé de la loi dans l’espace public. Quels sont nos droits face aux risques d’intrusion ?

http://www.lepoint.fr
Le retour de la double peine met Sarkozy... doublement à la peine Le vote est passé quelque peu inaperçu jeudi dernier, mais il promet de faire grand bruit à la rentrée de janvier quand le Sénat se saisira du sujet. Des députés UMP ont fait passer un amendement qui signe le retour de la double peine, dans la loi d’orientation et de programmation pour la performance de la sécurité intérieure (Loppsi 2).

http://www.lepopulaire.fr
Limoges Mobilisés contre le projet de loi LOPPSI 2 [document à télécharger]

http://www.lejdd.fr
Loppsi : Bluetouff ferme son blog pour protester

http://www.lepost.fr
La Loppsi adoptée : "Les pédophiles sont tranquilles"

http://www.letelegramme.com
Sécurité. L’Assemblée assouplit le permis à points

http://aquitaine.france3.fr
Loi LOPPSI 2 : l’habitat précaire en question.

http://www.rennes.maville.com
Rennes Après une semaine marquée par la question du logement, près de 400 manifestants ont défilé, samedi, dans les rues du centre ville.

http://www.letelegramme.com
Une centaine de personnes, notamment des habitants de yourtes, tipis, camionnettes ou roulottes, du Finistère et du Morbihan, ont manifesté, hier, contre la loi Loppsi 2, qui les menace.

http://www.midilibre.com
Montpellier L’inattendu défilé des alternatifs Environ 300 personnes ont participé, hier après-midi, à une manifestation contre le projet de loi loppsi 2 (loi d’orientation de programmation pour la performance de la sécurité intérieure) débattu à l’Assemblée nationale. Plusieurs articles de ce projet visent les SDF, les gens du voyage, les ’travellers’ ainsi que les personnes qui ont fait le choix d’un habitat alternatif pour leur famille par conviction écologique.

Immigration

http://desmotsetdebats.blogs.liberation.fr
Joyeux Noël aux enfants de RESF...et à tous ceux qui luttent !

http://www.ladepeche.fr
Pamiers. Noël pour toutes les familles

http://www.lindependant.com
PERPIGNAN Pas d’enfants sans jouets !

http://www.ladepeche.fr
Tarbes. À 70 ans, elle a failli être expulsée pour avoir volé des oignons

http://www.larepubliquedespyrenees.fr
Billère : la fresque des expulsés va se multiplier Si après 16 mois de combat judiciaire, la fresque sera effacée dans quelques jours, elle sera reproduite et diffusée sur tous supports. Déjà, les militants du Réseau Éducation sans frontières (RESF) vendaient samedi des t-shirts à l’effigie de la fresque tandis que les compagnons d’Emmaüs vont la reproduire sur un wagon à Lescar juste en face du péage autoroutier. Isabelle Larrouy puis Jean-Jacques Lemasson pour RESF soulignaient le « témoignage fort que représentait cette fresque contre les expulsions »

http://www.sudouest.fr
Pau Le mur des expulsés de Billère survivra « Elle sera encore plus visible puisqu’elle sera placée en face de la sortie de l’autoroute à Lescar. Voilà ce qu’ils ont gagné » sourit le maire de Billère.

Livre

http://www.lesechos.fr
"Indignez-vous !" : le livre de Stéphane Hessel, 93 ans, en tête des ventes

Partager cet article :